La ptite ecole du FLE

La diversité en cours de FLE

L'importance de la diversité dans l'enseignement du FLE aux enfants

"Pourquoi il n'y a que des filles?"

“Pourquoi il n’y a que des filles?” m’a demandé mon petit élève, qu’on va appeler Marc, et qui a 6 ans.

J’introduisais un problème de maths avec des images pour se familiariser avec le lexique.
Le problème de maths parlait d’un match de basket, d’enfants qui marquaient chacun des paniers.

Voici l’image que j’avais préparée pour illustrer “un match de basket” et c’est cette image qui a fait réagir mon petit Marc.

Marc il a souvent des questions comme ça quand il ne voit pas une image de garçon, là où il s’y attend.

Autre exemple, toujours de Marc. 

Cette image a été créée par une AUTRE classe de CP. Pas celle de Marc. Les élèves ont imaginé un paysage de montagne en réutilisant le lexique qu’on avait travaillé et je l’ai mis en image.
J’ai affiché l’image en grand dans la classe.
Quand Marc est arrivé dans ma classe, comme les autres élèves il a observé l’affiche puis m’a dit “Pourquoi il y a une randonneuse là, et c’est pas un randonneur?”

 

Marc ne s’appelle pas vraiment Marc et il est ADORABLE.
Je lui suis reconnaissante de ces réflexions innocentes qui nous permettent de parler de diversité avec des mots à leur hauteur et avec des situations concrètes.

L'importance de la diversité dans nos cours de FLE

La diversité, c’est un thème à la mode et tellement important.

La diversité c’est important, pour ceux qui ne sont pas généralement représentés, avant tout. Se voir représenté c’est se sentir exister, c’est se sentir légitime, c’est se sentir vu et entendu. 

La diversité, c’est aussi important pour les autres!
Les petits Marcs ont l’habitude de se voir partout et tout le temps.
C’est à nous de les habituer à voir des basketteuses pour comprendre le mot “match de basket” ou une randonneuse au lieu d’un randonneur dans un paysage, sans qu’ils s’en étonnent.

Il n’y a que quelques années que j’ai découvert à quel point nos manuels, nos albums jeunesses, nos affiches de classe, notre langue… étaient uniformes et je me suis depuis lancée dans une quête pour injecter de la diversité à tous les niveaux de mon enseignement.

Mes objectifs

Depuis que j’ai pris conscience de ce manque de diversité, non seulement dans les manuels, mais aussi dans les supports que je créais, je fais un effort conscient pour :
1. inclure de la diversité dans mes cours (pour trouver l’image des basketteuses, il a fallu que je spécifie que je voulais un match de basket féminin, il m’a fallu faire la démarche consciemment. Honnêtement, je n’y pense pas toujours!)
2. comprendre et repérer mes très nombreuses imperfections au quotidien pour essayer de les corriger et de ne pas relayer une vision du monde sexiste, raciste, validiste, hétéronormée… à mes élèves.

Que mettre en place

Pour lutter contre l’éducation genrée voici quelques pistes que j’explore en ce moment:

  • Je ne crée pas systématiquement les petits groupes par fille/garçon. Je le faisais avant parce que je connaissais les affinités de mes élèves et souvent les filles restent avec les filles et les garçons avec les garçons. Je laisse la porte ouverte. Et si c’est moi qui fait les groupes je ne fais pas de groupes genrés.

  • Quand malgré tout, ils créent eux-mêmes des groupes genrés, je ne dis plus “A vous les filles!” “A vous les garçons!”, je trouve un autre moyen pour les interpeler que de les définir par leur genre.

  • J’enseigne (quand j’y pense!) la forme féminine d’un nom ou d’un adjectif avant la forme masculine (ex: la randonneuse avant le randonneur) et je constate que la forme féminine est mieux retenue et donc plus utilisée et que ça ne pose aucun problème pour la forme masculine qui est, de toute façon, + facile à trouver.

  • Je cherche des images ou, si je n’en trouve pas, j’en crée! Et pour ça l’IA a changé ma vie. 

L'IA au service de la diversité

Dans cet article je t’expliquais comment j’utilisais l’IA pour créer des images qui faisaient dire à mes élèves EXACTEMENT ce que je voulais leur faire dire (pratique!)

Mais je m’en sers aussi pour créer les images qui n’existent pas dans les banques d’images par manque de diversité.

Mes ressources avant l'I.A.

Quand j’ai créé mon dossier sur l’automne je voulais y mettre un diaporama photo d’enfants qui marchent dans la forêt / jouent dans les feuilles mortes / sautent dans les flaques d’eau…

Mais les banques d’images (exemple dans Canva) ne me donnaient que des images d’enfants blancs. 
J’ai préféré laisser tomber le diaporama de photos.

C’était en 2020.

L’I.A. n’était pas encore apparue dans ma vie.

Mes ressources depuis l'I.A.

Nous sommes en 2024 et maintenant j’utilise l’IA au quotidien pour créer mes supports de cours.
Exemple. Ces dernières semaines, avec mes CP (dont Marc 🌞) on a travaillé successivement le lexique de la montagne puis le concept d’arbre généalogique + le lexique de la famille.
J’ai voulu combiner les 2 pour réutiliser les mots appris (la skieuse/ le skieur, la randonneuse/ le randonneur, la bergère / le berger…) en créant un arbre généalogique de la famille de la montagne.

Arbre généalogique Famille FLE

Mon arbre généalogique a gagné en diversité mais il est loin d’être parfait, je le sais. 

Pour télécharger mes personnages de la montagne c’est ici.

Des marges de progression pour une représentation encore plus inclusive

Premières (petites) victoires: 

  • aucun enfant n’a trouvé bizarre que toutes les couleurs de peau soient représentées dans la famille. Personne ne l’a relevé. Un pas vers la normalisation de la diversité !

  • Les élèves n’ont pas utilisé des personnes dans des rôles genrés : les femmes secouristes ont eu beaucoup de succès!

Marge de progression (grosse) : 

  • Amener les élèves à voir et comprendre que toutes les familles ne composent pas d’un papa, d’une maman et des enfants!

  • Rendre visible des physiques plus différents (personnes grosses, en situation de handicap…)

Un atelier en ligne sur la création d'images

Maintenant que nous avons plongé dans l’univers de la diversité, je suis ravie de partager une petite pépite pour toutes celles et ceux qui veulent se frotter à la création d’images grâce à l’intelligence artificielle.

Imagine avoir le pouvoir de personnaliser des images pour faire dire exactement ce que tu veux à tes élèves !
Imagine pourvoir créer des supports de cours qui représentent la diversité de votre classe!

Mon atelier sur les images en cours de FLE

Dans cet atelier d’une heure je t’explique:

  • comment utiliser les images pour faire parler les élèves?
  • comment trouver les bonnes images?
  • comment les organiser efficacement?
  • comment créer des visuels attrayants qui guident la parole de l’élève?
  • comment créer des images sur-mesure grâce à l’intelligence artificielle?

De la question de Marc à l'intégration de l'IA

La question de Marc a ouvert une porte à des réflexions profondes sur la nécessité d’inclure consciemment tous nos élèves dans nos enseignements.
La démocratisation de l’intelligence artificielle et particulièrement celle qui génère des images est une révolution pour les profs.

L’IA nous offre des outils pratiques pour créer des images diversifiées. Le chemin est long mais chaque petit pas compte.

Nous sommes tous et toutes appelé.e.s à contribuer à la création d’un monde éducatif où la diversité est célébrée, où chaque élève se sent vu.e, entendu.e et représenté.e.

IMPORTANT : Si tu es foncièrement en désaccord avec mon avis, tu peux quitter cette page et vaquer à tes occupations plutôt que de m’insulter 😘 Ca me va très bien !

D'autres ressources pour aller plus loin

Le sujet t’intéresse et tu as envie de le creuser? Tu peux télécharger et écouter le replay du Direct “Comment rester féministe en dépit de la langue française”

Dans cet article, je te donne des exemples d’utilisation d’images générées par IA dans mes cours de FLE

Dans l’épisode 5 du podcast La langue au chat, Melek explique comment elle utilise l’I.A dans ses cours de FLE en ligne avec des enfants.

Comment faire des cours de français en ligne pour les enfants

Dans cet article (travail ludique sur la localisation et la description – A1), les bébés dans des citrouilles manquaient terriblement de diversité alors, je l’ai créée et on n’y voit que du feu!

Dans cet article, on parle de l’intérêt de la plateforme Pinterest pour organiser nos images!

Mes ressources à télécharger sur le lexique de la montagne et les images que j’ai générées par IA pour créer un arbre généalogique

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *