La ptite ecole du FLE

  • Activités de grammaire,  Activités orales

    Les règles de classe avec l’album “Moi j’adore, la maîtresse déteste”

    Le grand classique de la rentrée, avec la présentation et le matériel de classe c’est de poser les règles de classe et, tant qu’à faire, en français.

    Et pour rester classique j’aime beaucoup utiliser l’album : Moi j’adore, la maîtresse déteste pour travailler ce thème.

    Je n’utilise pas le texte original, génial mais trop compliqué pour des enfants non francophones.

    Je sélectionne les images les plus parlantes et voilà comment je fais parler mes ptits machins  avec.

    Objectif lexical: les verbes d’actions de la classe.

    Objectif syntaxique: La phrase simple négative.

    TIpK4B5MKHI4lWIxr0bRDvAq5yg

    • Etape 1: Les flashcards des verbes.

    J’utilise ces images (une 20taine)  pour réviser les verbes qu’on va utiliser au cours des différentes sessions sur le thème des règles de classe.

    Ca me permet de remettre en mémoire du vocabulaire qui a été oublié pendant les vacances et d’en introduire du nouveau. Avec ces flashcards je ne veux pas que les enfants fassent des phrases mais uniquement qu’ils retrouvent le verbe sous sa forme conjuguée (et pas infinitive).

    • Etape 2: L’album

    Je montre les pages qui m’intéressent et bam ce sont les enfants qui parlent:

    images

    Moi: “Qu’est ce qu’il fait?”

    Réponse attendu par pti machin: “Il parle (avec son ami) (dans la classe)”

    Moi: ” C’est bien?” ( avec une expression de dégoût, grosse morale !)

    La classe, du coup : “Noooooooonnnnnnnn”

    Moi : “Et toi, Pti machin, tu parles dans la classe?”

    Réponse attendu par pti machin:  “Non, je ne parle pas dans la classe”

    Et on travaille ainsi pendant tout l’album (je n’utilise que la moitié des pages) le passage de la phrase affirmative à la phrase négative et le lexique des règles de classe.

    • Etape 3: Classement de flashcards

    En ressortant mes flashcards je les ai faites classer dans un tableau : ce qu’on fait et ne fait pas dans la classe. Pour l’instant on n’utilise que le pronom personnel “Je”, on passera au “On” un peu plus tard.

    Je montre la flashcard et l’élève qui arrive à me faire la phrase correcte vient la coller au tableau.

    On peut ensuite recommencer en modifiant le lieu, parce que dans la cour, dans les couloirs, au parc, à la maison les règles évoluent et puis moi ça me permet de brasser et rebrasser le vocabulaire et le lexique.

    • Etape 4: Les photos.

    Et la partie la plus rigolote. Nous avons mis en scène nos règles de classe pour en faire des photos à afficher dans la classe.

    Encore une fois l’objectif reste de faire parler les enfants donc d’abord ils trouvent une phrase décrivant une règle de classe (avec les 3 étapes précédentes l’inspiration ne manque pas!) puis on la met en scène ensemble et prend une photo.

    Il me reste à trier, organiser et imprimer toutes ces photos (j’ai 6 classes …..) et à les afficher en classe sous forme de tableau. Je vous ferai un petit post pour vous montrer le résultat.

    • Conclusion:

    Je me répète mais après cette première semaine de contact avec mes élèves je constate qu’il y a une richesse de vocabulaire mais une cruelle absence de syntaxe. La phrase simple, affirmative et négative je vais la travailler encore un long moment!

    Enfin, ceci n’est qu’une proposition de déroulement. Si vous n’avez pas la possibilité de vous procurer l’album, l’étape 2 peut très bien être sautée. Vous avez ici mon matériel maintenant libre à vous de les exploiter à votre sauce !

    LE FICHIER PDF DES FLASHCARDS D’ACTIONS: Regles de classes flashcards

    Marion, une lectrice du blog a préparé de petites compréhensions écrites àpartir des ressources de cet article. Elle a la générosité de les partager avec nous.

    L’une à partir de la structure de la phrase simple, l’autre avec les formulations “Je peux…” “Je dois…”

    Merci Marion!!

    CE vocabulaire Les règles de la classe

  • Activités de grammaire,  Activités de lecture

    Le déjeuner des loups

    On a travaillé sur cet album fort sympathique en tout début d’année, raison pour laquelle: le niveau de langue, les notions travaillées, le vocabulaire utilisé et aussi la mise en page de mes exercices sont un peu plus simples que ce que j’ai présenté dans des articles plus récents mais qui correspondaient à des activités de fin d’année.

    Le déjeuner des loups couverture

    J’ai utilisé cet album pour travailler le vocabulaire de la famille en plus du vocabulaire spécifique à l’histoire mais aussi pour introduire la structure infinitive (Une fiche de prep est incluse dans le dossier PDF dans laquelle j’explique comment j’amène la notion de structure infinitive à mes élèves) (évidemment je n’utilise pas le terme de “structure infinitive” avec eux) (jsuis pas folle….) (ils ont 8 ans….)

    • Concernant le vocabulaire et celui de la famille voilà:

    une fiche d’écoute active de l’histoire ( Principe que j’utilise souvent et que j’ai déjà présenté ici )

    Ecoute active de l'histoire_01

    Le petit dictionnaire des mots nouveaux de l’album.Dico le dejeuner des loups_01

    Un texte pour travailler les mots de la famille. J’ai trouvé le document original (mes excuses je ne sais plus où…) quelque part puis ai modifié le texte.Ecoute active de l'histoire_03

    • Pour ce qui est de la structure infinitive, il s’agissait pour moi de codifier une formulation qu’ils ont déjà beaucoup entendu, à l’oral, mais qu’on ne leur a jamais fait utiliser et encore moins comprendre.

    Une fois les verbes nouveaux mémorisés, dans leur forme conjuguée, mémorisés grâce aux flashcards notamment, je faisais précéder ces verbes d’une autre flashcard “rouge” qui représente “aimer” ou “détester” et on a observé les changements que ça induit. Le “code” était que quand il y a 2 “mots rouges” (notre code visuel pour les verbes) le 2ème change.

    Une fois le principe de la forme négative codifié, shématisé et visuellement assimilé (2 cartes rouges): on s’entraine, s’entraine, jusqu’à plus soif. On varie les plaisirs, les flashcards, donc les verbes, on reprend toutes les flashcards d’action qui existent dans notre mémoire (et notre malette de prof) et on touille touille touille jusqu’à ce qu’ils aient une idée un peu plus claire de quand utiliser ces fameux -er ou -ir ou -re en fin de mot.

    Autant vous le dire on va touiller jusqu’en fin d’année, et on va devoir palier à leur impulsion à me mettre dorénavant des infinitifs partout, régressant donc en me faisant des phrases de toute beauté: “le chat manger la souris” et autres fantaisies syntaxiques. C’est donc un travail de longue haleine.

    • Enfin, vu que nous on aime ça les albums, on va s’en servir comme prétexte pour pas mal de choses

    La description, un peu plus tard dans l’année (ahhhh être et avoir : un autre travail sans fin!)
    Ecoute active de l'histoire_05La compréhension des mots interrogatifs

    Ecoute active de l'histoire_02

    Des remises en ordre de phrases

    Ecoute active de l'histoire_04

    Voilà de quoi passer un bon moment avec Maurice, Lucas et leurs amis !

    Vous trouverez tous ces docs ainsi que les fameuses flashcards de verbes dans le dossier PDF : Le déjeuner des loups