La ptite ecole du FLE

  • Activités de grammaire,  Activités ludiques

    Les bébés et les citrouilles

    Voilà une série de photos que j’ai découverte au détour d’un lien internet. Au-delà du fait qu’elle m’a bien fait rire, elle est facile à exploiter, drôle et qui plus est, de saison!

    Fle Halloween Citrouilles

    Ce sera l’occasion de parler de l’automne, de réviser ce qu’on y mange, le temps qu’il fait, ce qu’on porte comme vêtements, les couleurs de la nature.

    C’est aussi l’occasion de parler de la fête d’Halloween, qui n’est certes pas française mais fait maintenant de plus en plus partie du paysage culturel international.

    Avec ces photos on parlera de bébé, de citrouilles, de sentiments (être (très) triste, content), d’actions (dormir, manger, pousser, sourire, pleurer), de localisation (sur, dans, à côté de) et d’accessoires (porter un noeud, un bonnet, rien).

    Voilà tout le matériel pour un séquence spéciale poilade assurée au détriments des pauvres bébés ici en photos (aucun enfant n’a été blessé ou maltraité!)

    1. Description et Production orale

    Les images en grand à imprimer/projeter et les flashcards du vocabulaire pour la description orale

    Localisation FLE Halloween

    PDF ici : PHOTOS  et FLASHCARDS

    2.  Poser des questions

    Des vignettes à découper et des cartes de 4 photos à retrouver en posant des questions (l’idée est de recréer la même carte avec les mêmes 4 photos: à faire 2/2 ou en groupe entier)
    Fle aux enfants Jeu Halloween

    PDF ici: CARTES de 4 images  et VIGNETTES

    3. Une aide pour poser les questions et retenir les réponses

    Fle aux enfants Production orale

    PDF ici: QUESTIONS

    4. Et enfin des exercices écrits pour ancrer tout ça

    Fiches Fle aux enfants Halloween

    PDF ici: EXERCICES

    Mise à jour (Octobre 2016)

    J’ai ressorti cette activité et j’ai complété le fichier des flashcards pour y ajouter les verbes et les accessoires

    Flashcard Halloween FLE Enfants

    Et le dico qui va avec

    Imagier FLE Halloween

    PDF ici: DICO

    J’en profite pour vous montrer

    quelques photos en situation 

    En complément vous trouverez sur ce blog de la lecture sur  LE SON ILL,  des flashcards sur La météo et les paysages et un Questionnaire d’Halloween pour parler de la peur.

    Bon cours!canstock4663069

  • Activités de grammaire,  Activités orales

    La présentation

    Ca y est je commence à y voir clair dans le fonctionnement de ma nouvelle école, de mes cours de conversation, le niveau de mes nouveaux élèves… et donc dans ce que e vais pouvoir mettre en place dans mes (demi-) classes cette année.

    Comme dans tout changement y a du positif : groupes très petits, 11 élèves maximum, liberté dans la création de mes supports, le fait que je ne donne que des cours de conversation cours “à la cool”, que les élèves aiment facilement, équipe fort sympathique.

    Et il y a du moins positif évidemment. J’ai les élèves souvent à des horaires peu propices à l’action (juste avant manger, ou juste avant de partir), je n’ai pas mes propres classes et je ne peux donc rien approfondir, je dois compter sur l’autre prof de français “responsable” de la classe pour le faire et c’est …. frustrant. Du coup je ne peux pas non plus “faire créer” les supports de production orale par mes élèves pendant un cours précédent comme j’ai pu le faire (souvent) avant. Je ne peux pas non plus faire de travail suivi sur un album ce qui est quand même mon dada, reconnaissons le.

    Si être prof c’est savoir s’adapter aux conditions et publics divers alors il ne reste plus qu’à faire ça, m’adapter.

    J’ai aussi rencontré mes élèves, et ai pu évaluer leurs connaissances et leurs lacunes. Ils ont plus de vocabulaire que mes anciennes classes mais une syntaxe déplorable, voir inexistante, ils ne produisent pas de phrases, ils balancent des mots. C’est un point fort d’avoir ce vocabulaire. Ca crée une base sur laquelle s’appuyer. Je ne perdrai pas souvent de temps parce qu’ils ne connaissent pas le mot et je vais pouvoir me concentrer sur la syntaxe, les structures de phrases. Elémentaires pour l’instant. Même s’ils ont été mis en contact avec l’infinif, la négation, le pluriel, ils n’ont aucune idée de comment les utiliser.

    Ainsi je vais me centrer sur l’acquisition d’une structure de phrase basique pour l’instant.

    Encore une fois c’est frustrant de ne pas avoir de “contrôle” sur ce qu’ils font en français hors des cours de conversation avec moi. Certes je peux proposer au collègue responsable mais pour ça il va donc falloir que je m’améliore en diplomatie.

    Mais assez de blabla.

    Je vous propose un petit support pour travailler la présentation.

    Il s’agit d’un modèle de “carte d’identité” (une version fille et une version garçon)

    cartes de présentations viergesLes élèves l’ont remplie avec leur autre prof, ont collé leur photo, écris leur nom, leur âge, leur ville, ce qu’ils aiment et également dessiné leurs éventuels frères/soeurs/animaux et ont donc révisé à l’oral et à l’écrit la présentation avec ces phrases:

    – Je m’appelle….

    – J’ai …. ans

    – J’habite à …..

    – j’aime…..

    – J’ai un ….. / Je n’ai pas de …..

    Hors ils connaissent ces phrases par coeur mais ont du mal à les décortiquer, de les faire varier et plus encore à poser eux-mêmes les questions. D’ailleurs j’ai découvert qu’ils ne connaissaient pas le pronom personnel “tu”.

    C’est pour ça que j’ai créé, sur le même modèle, des cartes d’identités de personnages (connus ou pas).

    cartes de présentations4Un élève prend une de ces cartes (il y en a 2 exemples ci-dessus) et les autres lui posent les questions qui vont lui permettre de se présenter petit à petit.

    J’utilise aussi un projecteur pour afficher une carte d’identité vierge au tableau et la remplir (ou mieux,  la faire remplir) au fur et à mesure que les réponses arrivent.

    Autant répondre et utiliser le “JE” était facile, autant retrouver la question et utiliser le “TU” s’est avéré laborieux pour une bonne partie de la classe. Je vais donc revenir régulièrement sur ce genre d’échange Tu ? Je  …. pour qu’il prenne du sens et devienne naturel.

    Pour aider les groupes les plus en difficultés j’ai affiché ce “mémo” que je vais plastifier et garder affiché sur le panneau de chaque classe.

    Comment tu t_01

    Dans le PDF ( on CLIC ici ) vous trouverez : les cartes d’identité vierges, les feuilles mémo en A4, et 14 cartes d’identités de personnages (7 filles, 7 garçons).

  • Activités de grammaire,  Activités de lecture

    Le déjeuner des loups

    On a travaillé sur cet album fort sympathique en tout début d’année, raison pour laquelle: le niveau de langue, les notions travaillées, le vocabulaire utilisé et aussi la mise en page de mes exercices sont un peu plus simples que ce que j’ai présenté dans des articles plus récents mais qui correspondaient à des activités de fin d’année.

    Le déjeuner des loups couverture

    J’ai utilisé cet album pour travailler le vocabulaire de la famille en plus du vocabulaire spécifique à l’histoire mais aussi pour introduire la structure infinitive (Une fiche de prep est incluse dans le dossier PDF dans laquelle j’explique comment j’amène la notion de structure infinitive à mes élèves) (évidemment je n’utilise pas le terme de “structure infinitive” avec eux) (jsuis pas folle….) (ils ont 8 ans….)

    • Concernant le vocabulaire et celui de la famille voilà:

    une fiche d’écoute active de l’histoire ( Principe que j’utilise souvent et que j’ai déjà présenté ici )

    Ecoute active de l'histoire_01

    Le petit dictionnaire des mots nouveaux de l’album.Dico le dejeuner des loups_01

    Un texte pour travailler les mots de la famille. J’ai trouvé le document original (mes excuses je ne sais plus où…) quelque part puis ai modifié le texte.Ecoute active de l'histoire_03

    • Pour ce qui est de la structure infinitive, il s’agissait pour moi de codifier une formulation qu’ils ont déjà beaucoup entendu, à l’oral, mais qu’on ne leur a jamais fait utiliser et encore moins comprendre.

    Une fois les verbes nouveaux mémorisés, dans leur forme conjuguée, mémorisés grâce aux flashcards notamment, je faisais précéder ces verbes d’une autre flashcard “rouge” qui représente “aimer” ou “détester” et on a observé les changements que ça induit. Le “code” était que quand il y a 2 “mots rouges” (notre code visuel pour les verbes) le 2ème change.

    Une fois le principe de la forme négative codifié, shématisé et visuellement assimilé (2 cartes rouges): on s’entraine, s’entraine, jusqu’à plus soif. On varie les plaisirs, les flashcards, donc les verbes, on reprend toutes les flashcards d’action qui existent dans notre mémoire (et notre malette de prof) et on touille touille touille jusqu’à ce qu’ils aient une idée un peu plus claire de quand utiliser ces fameux -er ou -ir ou -re en fin de mot.

    Autant vous le dire on va touiller jusqu’en fin d’année, et on va devoir palier à leur impulsion à me mettre dorénavant des infinitifs partout, régressant donc en me faisant des phrases de toute beauté: “le chat manger la souris” et autres fantaisies syntaxiques. C’est donc un travail de longue haleine.

    • Enfin, vu que nous on aime ça les albums, on va s’en servir comme prétexte pour pas mal de choses

    La description, un peu plus tard dans l’année (ahhhh être et avoir : un autre travail sans fin!)
    Ecoute active de l'histoire_05La compréhension des mots interrogatifs

    Ecoute active de l'histoire_02

    Des remises en ordre de phrases

    Ecoute active de l'histoire_04

    Voilà de quoi passer un bon moment avec Maurice, Lucas et leurs amis !

    Vous trouverez tous ces docs ainsi que les fameuses flashcards de verbes dans le dossier PDF : Le déjeuner des loups

  • Activités de grammaire,  Exploitation d'une vidéo

    Vidéo: Rhapsodie pour un pot-au-feu

    Je suis tombée sur ce court-métrage animé en début d’année et je l’ai trouvée génial. Du coup je l’ai utilisé en classe pour réviser les actions et introduire le thème de la famille.

    Avant de visionner la vidéo j’ai distribué la feuille, on a lu les questions et j’ai présenté, grâce à la petite image en tête du document, les différents personnages de l’histoire: la mère, le père, la grand-mère, la petite soeur, le grand frère, et le personnage farfelu que j’ai appelé le cousin.

    Rhapsodie pour un pot au feu_01

    Puis, nous avons visionné la vidéo 3 fois, le temps pour les élèves de repérer tous les détails avant de vérifier tous ensemble les réponses, images à l’appui.

    [youtube http://www.youtube.com/watch?v=41JpCEeOdhA?rel=0]

    Mis à part le côté ludique, le travail sur le vocabulaire, cette petite activité a aussi permis aux enfants de remarquer qu’on pouvait indifféremment remplacer le “qui” de la question par un sujet pour faire une phrase et inversement. Enfin une question facile à formuler !

    Le document et sa correction à télécharger ici : Rhapsodie pour un pot au feu

    Mise à jour: noveambre 2013: de nouvelles activités de productions orales avec cette même vidéo.