• Activités de grammaire,  Activités orales

    Questionnaire d’Halloween

    Halloween approche et c’est l’occasion parfaite pour parler de la peur (et revoir au passage la conjugaison du verbe avoir et la préposition DE + un nom ou un verbe à l’infinitf).

    Pour ce faire voici un petit questionnaire tout simple à faire en groupe: qui a peur de quoi? 

    A gauche on écrit les prénoms, chacun commence par remplir le sien avec un code convenu à l’avance: des ronds pour oui, des croix pour non par exemple. On demandera un minimum de “oui” à chaque élève sans quoi on risque de ne se retrouver avec un NON unanime : “moi je n’ai peur de rien!” étant un crédo à la mode dans les cours d’école. Et dans ce cas l’intérêt du questionnaire tombe à l’eau.

    Ensuite on se pose des questions avec “je” et “tu” et on remplit les cases : “Tu as peur des fantômes?/ de grimper aux arbres? des serpents? du noir? de monter à cheval? des araignées? de prendre l’avion? des vampires? de faire du ski? de l’eau? du feu? des souris? de l’orage?

    Sans titre-1

    Une autre manière d’utiliser le questionnaire est que le professeur préremplisse un questionnaire avec un code couleur : blanc pour oui et noir pour non et le but est de remplir le questionnaire pour trouver ce que représente le dessin.

    Exemple : Peur ou pas peur ex

    Voici le fichier PDF Peur ou pas peur

    En version couleur et noir et blanc

    Bonne fête d’Halloween à tous 🙂

  • Activités de grammaire,  Activités orales,  Exploitation d'une chanson,  Thème complet

    Les animaux 2: une drôle d’histoire!

    Voilà 3 super supports pour faire réutiliser à l’oral tout ce vocabulaire que l’on a appris sur les animaux.

    • Les animaux imaginaires.

    On trouve sur internet des dizaines d’images très réalistes de montage d’animaux imaginaires. Elles nous ont permis de pas mal rigoler et de beaucoup parler: description (il a un corps de cheval et une tête de canard), création d’un nom/travail sur les syllabes (C’est donc un chenard) et description de l’habitat (Le chenard vit dans une ferme).

    Une cinquantaine d’animaux imaginaires ici en PDF : Animaux imaginaires

    Voilà un cours que je voulais faire durer une seule période de 40 minutes et qui a duré le double sur demande des élèves.

    2014-05-06 13.31.15

    Les 3 dernières images d’animaux : l’okapi, la fourmi-panda et le zonkey, ont été l’occasion de découvrir qu’il existe de vrais animaux étranges et aussi de regarder une petite vidéo sur un zonkey. Trop miiiignnnnonnn!

     Le petit gruffalo.

    Ahhhhh le petit gruffalo. Je l’avais déjà travaillé l’année dernière et j’en suis fan donc rebelote. Cette vidéo est géniale parce que

    – elle fait un peu peur mais pas trop. Pour une fois que ce n’est pas un truc culcul !

    – le format (27 minutes) est plus facile à utiliser qu’un long métrage.

    – le niveau de langue, le débit… est complètement adapté à nos apprenants

    – le lexique des animaux y est central et l’histoire est donc parfaite pour réinvestir ce vocabulaire.

    On commence par décrire ce drôle d’animal qu’est le Gruffalo

    1 LE GRUFFALO Description_01

    puis on regarde les aventures de son fils: le petit Gruffalo (on clique sur l’image pour accéder à la vidéo)

    le-petit-gruffalo-poster_397910_38209

    Puis on reraconté l’histoire tous ensemble à base de questions/réponses de ma part. Ce fichier PDF nous y a aidé (PO Petit Gruffalo )

    Comment est la grande méchante souris?

     ( Elle est très forte, Elle a une longue queue, Il y a des écailles sur sa queue, Elle a de grands yeux orange (je suis passé rapidement sur l’idée de feu) et elle a des moustaches longues et dures)

    Et en retraçant l’itinéraire du petit Gruffalo et de ses rencontres on a comparé les caractéristiques de chaque nouvel animal croisé sur la route pour en conclure qu’il ne pouvait pas être La Grande Méchante Souris parce qu’il lui manque toujours un des critères.

    2 LE PETIT GRUFFALO PO description de chaque animal_07

    En grande feignasse que je suis (oooh!) c’est évidemment un élève qui pose les questions à ses camarades et qui entoure ou barre les caractéristiques de la G.M.S

    Et quelques exercices histoire de (pas si feignasse que ça finalement)  😉

    exos

    A télécharger Ici 3 Le petit gruffalo EXERCICES

    Facile à comprendre, facile à décliner, ça marche toujours bien! Pour mémoire, une fiche préparée l’année dernière

    MISE à JOUR (MAI 2017)

    • En complément des images d’animaux hybrides vous pouvez utiliser ou faire utiliser ce site : switchzoo à vos élèves pour créer vos propres animaux imaginaires. Malheureusement tout est en anglais sur le site mais vous pouvez leur faire formuler à l’oral ou à l’écrit l’animal qu’ils ont créé. Le rendu est très chouette!

    Image associée

    Allez, on arrête avec les animaux!

    Mais avant ça, on va faire un tour au zoo d’Istanbul 😀

    zoo_sikkarnewww

  • Activités de grammaire,  Activités ludiques

    Le “qui est-ce” des hiboux : couleurs/accessoires

    Si les années précédentes j’avais mes propres classes, cette année je ne suis qu’intervenante dans plusieurs classes. Intervenante en production orale uniquement. Ce qui modifie forcément la façon de préparer mes cours.

    J’ai peu de temps dans chaque classe (3 à 4 périodes de 40 minutes) et il faut donc que ces cours soient « productifs » : que les enfants parlent le plus possible.

    Si je pouvais me permettre les autres années d’introduire tranquillement le thème, de faire bricoler, colorier, découper, personnaliser mes supports de production orale par les élèves eux-mêmes tout en écoutant des chansons, (à la belle vie….)  ….  cette année au contraire j’arrive avec mon matériel tout prêt. Et c’est parti !

    Ainsi sur l’idée du jeu de « qui est-ce ? » qui m’est chère ( dérivée ici avec les vêtements, ici avec les monstres) parce qu’elle plait énormément aux enfants et les fait parler, systématiser en jouant des structures importantes j’ai trouvé et utilisé un support très amusant et tout prêt pour réviser les vêtements et les couleurs et pour travailler la structure du verbe avoir (j’ai/je n’ai pas) :

    Ces petits hiboux colorés et accessoirisés sont le travail d’une chouette (haha) illustratrice: Mary Birdy (Clic Blog) qui m’a donné l’autorisation de partager ici mon travail à partir de ses images.

    Mon approche a été divisée en plusieurs étapes/séances :

    1. J’ai / Je n’ai pas de + vocabulaire

    J’ai préparé des cartes avec le vocabulaire qu’on retrouvera sur les animaux. Pour la plupart il était connu des élèves mais cela m’a permis d’introduire les mots qu’ils ne connaissaient pas. Dossier complet_02Dossier complet_01

    Nous les avons découvertes. Puis triées au tableau par colonne : un / une / des.

    Puis j’ai introduit la structure j’ai / je n’ai pas et nous avons joué à se poser des questions (moi d’abord, puis eux entre eux….) avec l’aide du panneau à la vue de tous.

    Vers la fin de la séance, j’enlève cette affiche et pour la plupart, la structure est acquise (pour le moment….)

    2. Il a / Il n’a pas de + description des oiseaux

    Un par un je montre un des oiseaux (ravissement des enfants à chaque fois !) et, avec l’aide des cartes vocabulaires, un enfant pose des questions avec la structure : il a un…? et tous les enfants répondent en coeur : oui, il a un … ou bien:  non, il n’a pas de….

    Et pour finir, on pose la question de la couleur: il est vert? rouge? (avec pour simple réponse oui, ou non pour ne pas qu’ils se mélangent entre être et avoir au négatif, pour l’instant)

    resim209

    resim211

    Bien que répétitive cette activité a beaucoup plu aux enfants pour plusieurs raisons selon moi :

    – la curiosité et le plaisir de découvrir chaque nouvel oiseau et la variété de ceux-là

    – grâce à l’activité précédente, et le fait qu’ils avaient les cartes de vocabulaire à disposition, ils n’étaient pas à court d’inspiration

    – on a eu le temps de faire passer chaque enfant

    – le fait de répéter tous ensemble la réponse a créé un dynamisme et était amusant

    Et voilà les ptits machins fin prêts pour l’activité du qui est qui.

    3. Le grand final: le qui est qui.

    Le grand final, l’aboutissement, Tadaaaa !

    Pour ceux qui connaissent mes précédentes activités du genre, ben c’est pareil. POur les autres, le principe est simple, on affiche tous les oiseaux au tableau. Un enfant sort de la classe, pendant ce temps là, la classe choisit un des oiseaux et l’enfant revient et tente de retrouver l’oiseau en question en posant des questions.

    Exemple: Si l’enfant demande: “Il a des lunettes?”  et que la classe répond “Non il n’a pas de lunettes” il enlève tous les oiseaux à lunettes et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il retrouve l’oiseau choisit, sous les applaudissements de la classe 🙂

    Il y a aussi un raisonnement logique intéressant à travailler à cet âge là (j’enlève ceux qui ont des lunettes ou ceux qui n’en ont pas…. ça n’est pas évident pour tous)

    Tous les documents ici  en PDF: Les oiseaux Dossier complet

  • Activités de grammaire,  Activités orales

    Les règles de classe avec l’album “Moi j’adore, la maîtresse déteste”

    Le grand classique de la rentrée, avec la présentation et le matériel de classe c’est de poser les règles de classe et, tant qu’à faire, en français.

    Et pour rester classique j’aime beaucoup utiliser l’album : Moi j’adore, la maîtresse déteste pour travailler ce thème.

    Je n’utilise pas le texte original, génial mais trop compliqué pour des enfants non francophones.

    Je sélectionne les images les plus parlantes et voilà comment je fais parler mes ptits machins  avec.

    Objectif lexical: les verbes d’actions de la classe.

    Objectif syntaxique: La phrase simple négative.

    TIpK4B5MKHI4lWIxr0bRDvAq5yg

    • Etape 1: Les flashcards des verbes.

    J’utilise ces images (une 20taine)  pour réviser les verbes qu’on va utiliser au cours des différentes sessions sur le thème des règles de classe.

    Ca me permet de remettre en mémoire du vocabulaire qui a été oublié pendant les vacances et d’en introduire du nouveau. Avec ces flashcards je ne veux pas que les enfants fassent des phrases mais uniquement qu’ils retrouvent le verbe sous sa forme conjuguée (et pas infinitive).

    • Etape 2: L’album

    Je montre les pages qui m’intéressent et bam ce sont les enfants qui parlent:

    images

    Moi: “Qu’est ce qu’il fait?”

    Réponse attendu par pti machin: “Il parle (avec son ami) (dans la classe)”

    Moi: ” C’est bien?” ( avec une expression de dégoût, grosse morale !)

    La classe, du coup : “Noooooooonnnnnnnn”

    Moi : “Et toi, Pti machin, tu parles dans la classe?”

    Réponse attendu par pti machin:  “Non, je ne parle pas dans la classe”

    Et on travaille ainsi pendant tout l’album (je n’utilise que la moitié des pages) le passage de la phrase affirmative à la phrase négative et le lexique des règles de classe.

    • Etape 3: Classement de flashcards

    En ressortant mes flashcards je les ai faites classer dans un tableau : ce qu’on fait et ne fait pas dans la classe. Pour l’instant on n’utilise que le pronom personnel “Je”, on passera au “On” un peu plus tard.

    Je montre la flashcard et l’élève qui arrive à me faire la phrase correcte vient la coller au tableau.

    On peut ensuite recommencer en modifiant le lieu, parce que dans la cour, dans les couloirs, au parc, à la maison les règles évoluent et puis moi ça me permet de brasser et rebrasser le vocabulaire et le lexique.

    • Etape 4: Les photos.

    Et la partie la plus rigolote. Nous avons mis en scène nos règles de classe pour en faire des photos à afficher dans la classe.

    Encore une fois l’objectif reste de faire parler les enfants donc d’abord ils trouvent une phrase décrivant une règle de classe (avec les 3 étapes précédentes l’inspiration ne manque pas!) puis on la met en scène ensemble et prend une photo.

    Il me reste à trier, organiser et imprimer toutes ces photos (j’ai 6 classes …..) et à les afficher en classe sous forme de tableau. Je vous ferai un petit post pour vous montrer le résultat.

    • Conclusion:

    Je me répète mais après cette première semaine de contact avec mes élèves je constate qu’il y a une richesse de vocabulaire mais une cruelle absence de syntaxe. La phrase simple, affirmative et négative je vais la travailler encore un long moment!

    Enfin, ceci n’est qu’une proposition de déroulement. Si vous n’avez pas la possibilité de vous procurer l’album, l’étape 2 peut très bien être sautée. Vous avez ici mon matériel maintenant libre à vous de les exploiter à votre sauce !

    LE FICHIER PDF DES FLASHCARDS D’ACTIONS: Regles de classes flashcards

    Marion, une lectrice du blog a préparé de petites compréhensions écrites àpartir des ressources de cet article. Elle a la générosité de les partager avec nous.

    L’une à partir de la structure de la phrase simple, l’autre avec les formulations “Je peux…” “Je dois…”

    Merci Marion!!

    CE vocabulaire Les règles de la classe

  • Activités de grammaire,  Activités ludiques

    Le jeu du “Qui est qui” des monstres

    Sur le modèle du “qui est qui” des vêtements avec le personnage de Splat le chat, j’ai créé un nouveau petit jeu qui nous a permis de travailler la description des monstres.

    Chaque élève part avec ces 2 corps de monstres :

    Qui est qui des monstres FLE jeu

    Et les complète grâce à ces éléments

    Jeu des monstres FLE

    Voilà quelques réalisations d’élèves :

    Les monstres photo

    Puis on reprend le principe du qui est qui et on met tous les monstres créés, coloriés et nommés au tableau.

    Un enfant sort de la classe, ensemble, les autres choisissent un des nombreux monstres et l’enfant qui revient dans la classe doit le retrouver en posant des questions.

    Les structures qui sont travaillées grâce à ce jeu sont :

    être: mince/gros, content/drôle/dangereux.

    avoir : une grosse/petite tête, des griffes, des pattes, une queue, des cornes, un œil/des yeux.

    je fais souvent ce type d’activités quand j’ai 2 périodes en classe entière (classe non dédoublée: environ 26 enfants ) en fin de journée parce que ce sont des cours où ils sont fatigués et moins concentrés. les enfants bricolent une période, souvent en musique (française évidemment) et ils jouent la 2ème, c’est calme, puis ludique et ça passe tout seul!

    Les enfants s’amusent, le professeur jubile de les voir utiliser, réutiliser à l’oral des phrases telles que “est-ce qu’il a 4 yeux?” “Non il n’a pas 4 yeux”. Bref, contrat rempli des 2 côtés!

    Tout comme les vêtements de Splat c’est un jeu qu’on garde sous la main pour des fins de cours détendues tout au long de l’année

    Pour télécharger tout le document en PDF c’est ici :Qui est qui des monstres