• Activités de grammaire,  Activités orales

    Les règles de classe avec l’album “Moi j’adore, la maîtresse déteste”

    Le grand classique de la rentrée, avec la présentation et le matériel de classe c’est de poser les règles de classe et, tant qu’à faire, en français.

    Et pour rester classique j’aime beaucoup utiliser l’album : Moi j’adore, la maîtresse déteste pour travailler ce thème.

    Je n’utilise pas le texte original, génial mais trop compliqué pour des enfants non francophones.

    Je sélectionne les images les plus parlantes et voilà comment je fais parler mes ptits machins  avec.

    Objectif lexical: les verbes d’actions de la classe.

    Objectif syntaxique: La phrase simple négative.

    TIpK4B5MKHI4lWIxr0bRDvAq5yg

    • Etape 1: Les flashcards des verbes.

    J’utilise ces images (une 20taine)  pour réviser les verbes qu’on va utiliser au cours des différentes sessions sur le thème des règles de classe.

    Ca me permet de remettre en mémoire du vocabulaire qui a été oublié pendant les vacances et d’en introduire du nouveau. Avec ces flashcards je ne veux pas que les enfants fassent des phrases mais uniquement qu’ils retrouvent le verbe sous sa forme conjuguée (et pas infinitive).

    • Etape 2: L’album

    Je montre les pages qui m’intéressent et bam ce sont les enfants qui parlent:

    images

    Moi: “Qu’est ce qu’il fait?”

    Réponse attendu par pti machin: “Il parle (avec son ami) (dans la classe)”

    Moi: ” C’est bien?” ( avec une expression de dégoût, grosse morale !)

    La classe, du coup : “Noooooooonnnnnnnn”

    Moi : “Et toi, Pti machin, tu parles dans la classe?”

    Réponse attendu par pti machin:  “Non, je ne parle pas dans la classe”

    Et on travaille ainsi pendant tout l’album (je n’utilise que la moitié des pages) le passage de la phrase affirmative à la phrase négative et le lexique des règles de classe.

    • Etape 3: Classement de flashcards

    En ressortant mes flashcards je les ai faites classer dans un tableau : ce qu’on fait et ne fait pas dans la classe. Pour l’instant on n’utilise que le pronom personnel “Je”, on passera au “On” un peu plus tard.

    Je montre la flashcard et l’élève qui arrive à me faire la phrase correcte vient la coller au tableau.

    On peut ensuite recommencer en modifiant le lieu, parce que dans la cour, dans les couloirs, au parc, à la maison les règles évoluent et puis moi ça me permet de brasser et rebrasser le vocabulaire et le lexique.

    • Etape 4: Les photos.

    Et la partie la plus rigolote. Nous avons mis en scène nos règles de classe pour en faire des photos à afficher dans la classe.

    Encore une fois l’objectif reste de faire parler les enfants donc d’abord ils trouvent une phrase décrivant une règle de classe (avec les 3 étapes précédentes l’inspiration ne manque pas!) puis on la met en scène ensemble et prend une photo.

    Il me reste à trier, organiser et imprimer toutes ces photos (j’ai 6 classes …..) et à les afficher en classe sous forme de tableau. Je vous ferai un petit post pour vous montrer le résultat.

    • Conclusion:

    Je me répète mais après cette première semaine de contact avec mes élèves je constate qu’il y a une richesse de vocabulaire mais une cruelle absence de syntaxe. La phrase simple, affirmative et négative je vais la travailler encore un long moment!

    Enfin, ceci n’est qu’une proposition de déroulement. Si vous n’avez pas la possibilité de vous procurer l’album, l’étape 2 peut très bien être sautée. Vous avez ici mon matériel maintenant libre à vous de les exploiter à votre sauce !

    LE FICHIER PDF DES FLASHCARDS D’ACTIONS: Regles de classes flashcards

    Marion, une lectrice du blog a préparé de petites compréhensions écrites àpartir des ressources de cet article. Elle a la générosité de les partager avec nous.

    L’une à partir de la structure de la phrase simple, l’autre avec les formulations “Je peux…” “Je dois…”

    Merci Marion!!

    CE vocabulaire Les règles de la classe

  • Activités de grammaire,  Activités de lecture

    Le requin du bocal

    Comme je l’ai déjà dit, certains de mes élèves sont abonnés à l’école des loisirs et reçoivent ainsi 8 livres par an. Je les ai abonnés à une collection adressée à des plus petits qu’eux, du coup les histoires peuvent parfois être un peu “bébé” aux vues de leur âge mais le niveau de langue est bien plus adapté au leur. Ce qui est intéressant pour moi, dans ces abonnements, plus que l’histoire, c’est qu’ils arrivent à lire des livres en français. Quel plaisir face à une histoire dont on ne comprend pas la moitié des mots?? Ici, peu importe le contenu, les enfants se régalent à lire et comprendre!

    Même si la moitié de la classe n’est pas abonnée, je raconte toujours l’histoire en classe pour que tout le monde en profite, puis  je les distribue et les non-abonnés feuillettent avec leurs copains.

    Si c’est parfois une lecture cadeau, sans exploitation pédagogique, là l’occasion était trop belle et ce livre est tombé à point, juste à la fin de notre travail sur le thème des animaux.

    Le livre s’appelle “Le requin du bocal” et il est parfait pour mes niveaux 3.

    Le requin du bocal

    L’histoire est répétitive et rigolote. Il s’agit de Lili qui se met en tête d’avoir un animal de compagnie, mais ses parents lui donnent toujours une raison de changer d’idée : les crocodiles pleurent tout le temps, les ours ronflent trop, …..

    Nous reprendrons après coup les différents animaux que Lili a voulu adopter et nous retrouverons grâce aux dessins les raisons pour lesquelles les parents de Lili trouvent que ce n’est pas vraiment une bonne idée…. La bonne occasion pour nous de retravailler un peu de vocabulaire déjà connu et le pluriel des verbes.

    Le requin du bocal_02Finalement, forts de tous ces arguments, ses parents lui proposent d’adopter…. un requin du bocal ! Lili s’enthousiasme pour l’idée sans trop savoir ce que c’est. Mes élèves aussi.

    J’arrête alors de raconter l’histoire, et je demande à mes élèves d’imaginer ce que ça peut bien être. Ils ne connaissent pas le mot bocal et je me garde bien de leur dire ce que c’est malgré leurs questions. Ils ont le vocabulaire de l’aquarium, celui des animaux et je leur demande donc à ce moment de décrire et dessiner ce que eux pensent être le fameux requin.

    Le requin du bocal_01A ce niveau là, après un mois de travail sur les descriptions des animaux, de leur habitat, leur nourriture, leurs caractéristiques….. l’exercice se fait tout seul et je suis contente du travail qui a été fait jusque là. Les enfants peuvent laisser libre court à leur imagination et certains trouvent effectivement la clé, d’autres pas, en tout cas une fois l’exercice terminé par tous, on  s’amuse bien à comparer les dessins au vrai “requin” de l’histoire  que je leur montre enfin: c’est un petit poisson rouge nommé Bubulle.

    Dans le fichier PDF il y a les 2 exploitations présentées ci dessus, la correction de la première fiche (les phrases au pluriel) mais aussi le petit dictionnaire et des “flashcards” des différents animaux et verbes rencontrés dans l’histoire (faire des grimaces, des calins, se coiffer, se battre, ronfler, ….). On les a utilisées pour formuler à l’oral des phrases telles que “les parents de Lili ne veulent pas de….. parce qu’ils…..” en manipulant les images. Ces flashcards sont à utiliser et réutiliser au cours de l’année pour ne pas oublier ce vocabulaire.

    Le tout à télécharger ICI Le requin du bocal

    Emmanuelle Eeckhout est également l’auteur de “NUIT” un album sans texte qui est très bien à exploiter avec les petits.

  • Activités de compréhension,  Activités de grammaire,  Exploitation d'une histoire

    Le géant de Zéralda, Lexique et exploitation

    Voici le complément de mon premier article sur Le géant de Zéralda (‘Clic”)

    • J’ai enfin fini de  numériser le lexique de l’album, en tout cas celui que moi j’exploite. Je choisis forcément le vocabulaire qui sert à la compréhension globale de l’album, qui m’est utile à ce moment là mais aussi que je pourrai facilement réutiliser tout au long de l’année.

    PDF du lexique complet à télécharger ici Le géant de Zéralda Dico

    • Egalement, une  fiche de compréhension globale de l’album à télécharger ici: CO Questions ZeraldaCO Questions Zeralda
    • Un travail de Production Ecrite à partir des images de l’album PE ZeraldaPE Zeralda

    Pour d’autres descriptions avec être et avoir

    Voilà qui devrait vous garder occupés un ptit moment ! En fouillant un peu sur la toile il y a de nombreuses autres propositions d’exploitation par des instits essentiellement qui peuvent être intéressantes pour nous. J’utilise pour ma part une remise en ordre de l’histoire que j’avais trouvé sur la toile mais dont je ne retrouve pas la source malheureusement. Elle sert de canevas aux élèves pour re-raconter l’histoire. Donc fouillez et n’hésitez pas à me faire savoir si vous trouvez des choses intéressantes !

    Mise à jour mars 2017: J’ai réutilisé cette histoire dernièrement et y ai apporté du matériel complémentaire.

  • Activités orales

    Petit dictionnaire sur les animaux, imagiers

    On a attaqué le thème des animaux et des monstres. A l’attaque !

    Les élèves ont un petit cahier qui fait office de “petit dictionnaire” où l’on ajoute régulièrement le nouveau vocabulaire à apprendre.

    Les 3 documents à télécharger ici : Dico animaux

    Je dessine toujours moi même mes fiches de vocabulaire, alors certes ce n’est pas du grand art ….

    Mais les gamins ont l’habitude de mes dessins (je dessine aussi souvent en classe des situations pour les faire parler) et les comprennent.

    Je trouve ça plus intéressant parce que les images trouvées sur internet sont parfois sources de plein d’interprétations par les élèves. Et puis elles sont trop fines, ou en couleurs et elles ne ressortent pas bien à l’impression. Bref, j’aime créer mes propres imagiers. En voilà un. Sans prétention, hein!!

    Avec ce vocabulaire nous allons travailler les animaux, leur description avec être et avoir, leurs “cartes d’identités”, les monstres, les animaux imaginaires, nous introduisons le sujet avec un petit film: “Le petit Gruffalo” très adapté. Les enfants comprennent, ont peur, se réjouissent, bref ils adorent.

    Plusieurs activités et exploitations à venir donc, autour de ce thème….